vendredi 19 octobre 2018

Madame D.




Pour saluer Danielle Darrieux, qui vient de nous quitter au bel âge de cent ans, une séquence de Madame de, le chef d’œuvre de Max Ophuls (et à mon avis le plus beau rôle de cette merveilleuse actrice) avec peut-être la plus pertinente utilisation de l'antiphrase qu'on ait pu voir au cinéma.  Au-dessous, une chanson de Françoise Hardy, Je ne vous aime pas, inspirée de cette séquence...


— Revenez bientôt !

— Je ne vous aime pas... Je ne vous aime pas... 

— Je ne vous aime pas...









Images : captures d'écran du film de Max Ophuls Madame de (Gaumont DVD)



3 commentaires:

  1. Quelle élégance dans ce billet, cette mémoire du film et la grande dame (Françoise Hardy) qui chante... de la même famille que Danielle Darrieux dans le lien (chanson). Je pense à Louise de Vilmorin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De la même famille, oui, et d'ailleurs Françoise Hardy a aussi chanté la chanson de Brassens sur le poème d'Aragon (ici) que je cite en lien. Moi aussi, je pense à Louise de Vilmorin, et on ne doit plus être bien nombreux aujourd'hui à se souvenir d'elle, hélas !

      Supprimer